Inter-amap

Tout ce qui concerne l'inter-amap

2012 : une année climatique difficile pour les cultures maraîchères !

 

L'année climatique a été difficile, surtout à des périodes clés des cultures maraîchères

 

  • Le gel des cultures d'hiver en plein champ en février et pertes importantes sur les plantations précoces sous abri dus au froid.
  • La mise en place des cultures de printemps en conditions de températures fraîches et une pluviométrie importante :
    • difficultés de reprise des cultures en sols froids et gorgés d'eau,
    • retard de production de légumes fruits.
  • La mise en place des cultures d'hiver en conditions de températures chaudes et pluviométrie très faible
    • difficultés de reprise des cultures par fortes chaleurs,
    • difficultés de germination des semis par fortes chaleurs,
    • problèmes de pomaison sur les choux dans certaines parcelles,
  • La conduite de la production de légumes d'hiver :
    • difficulté de buttage des poireaux,
    • début de pourriture des carottes qui restent dans des sols gorgés d'eau,
    • développement rapide des maladies fongiques favorisées par la pluie et la douceur

logo-ble

De plus de fortes amplitudes thermiques ont pu être relevées tout au long du printemps et de l'été entraînant des pics de minéralisation, des blocages de la nutrition des plantes ainsi que de l'activité microbienne. Le printemps et l'automne pluvieux ont rendu le travail du sol difficile, avec asphyxie des cultures récemment mises en place et parfois éclatement des légumes racines, détérioration des cultures en place.

 

 

Après un printemps froid et humide, les fortes chaleurs estivales ont entraîné une forte pression parasitaire aussi bien d'insectes et maladies, avec notamment une forte pression des chenilles défoliatrices et terricoles se prolongeant tard dans la saison.

Partager

Révision de la CHARTE des AMAP

Lancement inter-régional du chantier

 

Cher-e-s amapien-nes et paysan-nes en AMAP,

 

Aujourd'hui, nous sommes plus de 1600 AMAP, présents dans toutes les régions de France !

 

Ce qui nous rassemble ?
Des valeurs, des objectifs, un engagement citoyen, et aussi, une Charte des AMAP commune.

 

Thumbnail imageCette charte a été écrite il y a presque dix ans et depuis de l'eau a coulé sous les ponts ...
C'est le moment pour chacun-e d'apporter sa pierre à l'édifice d'une révision collective !

Il s'agit d'échanger nos expériences, nos initiatives locales, nos vécus et mettre en avant nos valeurs et objectifs communs.



Ce chantier est ouvert à toutes les AMAP et tous les réseaux d'AMAP de France.
Il durera un an, jusqu'en décembre 2013 !

 

Le document à télécharger, travaillé collectivement, décrit le pourquoi et la méthodologie de cette révision.

 

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions ou des remarques.


Dans peu de temps, un deuxième document vous sera envoyé, et pourra vous accompagner dans l'animation de vos débats.

 

Au plaisir d'échanger ensemble,

 

Vive les AMAP !

 

Le collectif du MIRAMAP et d'Alliance Provence

Partager

Dominique Lollivier : Un petit exploitant privé de terres

Bonjour, un grand merci...

879808 21929113 460x306à tous ceux qui se sont manifestés d'une manière ou d'une autre à l'occasion de l'action menée chez nous à propos du foncier. Un merci parce que ça fait chaud au coeur de voir tout ce monde chez nous ensemble venant d'horizons différents mais tous porteurs de qq chose de commun.

Les médias présents sur place (Sud-ouest, France 3 et France bleu) ont donné un bel échos à l'action. C'est pour nous, égoïstement, une sacré reconnaissance mais c'est aussi et surtout la manifestation d'un désir de voir les choses tourner autrement. Pas toujours au profit de toujours les mêmes. Et ça, ça fait plaisir.

Au delà de notre cas perso c'est une volonté de porter le débat politique en public sur ces questions de répartition du foncier, donc du support de la vie et de l'alimentation nécessaire à l'humanité. Syndicalement, par le MODEF(Mouvement de Défense des Exploitants Familiaux), c'est une proposition de loi qui sera portée dans les différents lieux afin que voit le jour, un réel outil législatif efficace permettant d'éviter injustices et aberrations.

A suivre..... Et encore merci à tous !

Dominique et Laurence


Lire l'article paru dans Sud-Ouest :
http://www.sudouest.fr/2012/11/16/un-petit-exploitant-prive-de-terres-879808-4720.php

Partager

BIOLANGERIE : Rien n’est gagné, l’installation est programmée l’aventure continue...

L’installation va se réaliser en 2013...

biolangerie

...Mais de nombreux travaux attendent Sylvianne et Philippe.

Un chantier est ouvert : celui du débroussaillage !

Car le bâtiment acheté est inoccupé depuis plusieurs années et la nature s’y est épanouie. Si vous souhaitez donner un coup de main n’hésitez pas à vous manifester.

 

Pour réserver votre place ?
Téléphone de philippe Irazoqui : 06 83 43 41 44

 

 

La démarche est simple : vêtement de protection, gants, sécateur, scie, débroussailleuse...

 

Philippe et Sylvianne sont sur place le samedi après midi et la mardi ( jour de repos pour les boulangers)

Le lieu : Lantabat charmant petit village de 294 habitants de la basse Navarre.

Comme pour les bonnes tables la réservation est conseillée !

 

Où en est-on aujourd'hui ? (cliquez pour suivre le projet)

Partager

Lire la suite : BIOLANGERIE : Rien n’est gagné, l’installation est programmée l’aventure continue...

Visite d'un atelier de transformation agroalimentaire

Mercredi matin 23 octobre

 

StMariedeGosse24102012

Beau temps. Pas de randonnée dans nos belles montagnes, mais une petite matinée découverte à Ste Marie de Gosse (en qualité de représentante de l'Inter-Amap Pays Basque) ou s'est développé un atelier de transformation agroalimentaire.

 

Visite très technique mais intéressante pour tous les participants,désireux de connaître les pratiques et les outils pouvant permettre aux pêcheurs et agriculteurs de transformer leurs productions, et de satisfaire ainsi les demandes des consommateurs, en particulier dans nos AMAP.

 

Cette matinée ne pouvait pas se terminer sans un excellent repas à Peyrehorade !!!!!

 

Article complet sur le site de la Communauté de commune Sud Pays Basque

Partager
Lurzaindia
Pour protéger la terre agricole de la spéculation immobilière. L'outil d'chat collectif de terres agricoles au Pays Basque.
Faire un don
Les dons sont les seules ressources permettant à l'Inter-AMAP Pays Basque de mener à bien ses missions.
CIVAM Bio du Pays Basque
Mouvement Inter-Régional des AMAP
Dépositaire de la charte des AMAP, l'Inter-AMAP Pays Basque est membre de Miramap

logosite envie de paysans

Pas de bonne bouffe
sans paysans !

Pegatina-Eusko
Adhérez à l'Eusko et aidez l'Inter-AMAP Pays Basque