Ramassage du maïs chez Jean-Baptiste Bacardats

Une opération rondement menée !

Par ce petit mot, je viens vous tenir au courant de notre après-midi passée chez Jean-Baptiste pour le ramassage manuel du maïs couché dans l'un de ses champs, une parcelle d'environ 1,6 hectare.

 

mais jb bacardatsPar bonheur, le temps comme vous avez certainement pu le constater à été avec nous, soit ensoleillement maxi et presque trop chaud jusqu'à 16H00. Le sol était accessible même à ceux qui n'avaient amené que de bonnes chaussures. Nous étions douze ou treize au plus fort du ramassage. Un tiers de l'amap de Hasparren, le reste venant de plusieurs amaps.

 

Donc un grand merci à ceux qui ont pu se libérer (aux heureux retraités) si ceux-la étaient en nombre, tous n'étaient pas de cette catégorie.

Jean-Baptiste avait le sourire, du beau temps, du monde ayant répondu à l'appel et pour finir environ cinq à six cent kilos de maïs ramassé dans l'après-midi, à l'aide de nos petites mains. Ceux qui vont être déçu, sont ceux qui comptaient venir samedi....car cela ne sera pas nécessaire, nous avons pu en venir à bout vers 16h45.

 

Donc de la part de Jean-Baptiste qui n'est pas informatisé, un grand merci à tous, y compris à l'Inter Amap qui a réagi promptement et efficacement pour relayer l'appel.

 

Amicale pensées amapiennes !

 

Jean-Claude Train

AMAP d'Hasparren

Partager

Aléas... Allez, ah... Aller à...

On saura se retrouver dans tous  ces états avec la Biolangerie.

nettoyage lantabatLes aléas... Semblent aussi attachants que le levain sur les mains dans cette contrée de Lanbabat.
Il nous semble important de faire le point sur le "halage" des AMAPiens pour que cette aventure de paysans boulangers demeure.
C'est bien là notre coeur de panier : Association pour le Maintien de l'Agriculture Paysanne.
Paysannes, AMAPien /ne, relayé/e/s quelques fois par l'Inter-AMAP, nous avons tous fait face à cette grande vague de boue qui a ravagé le moulin et la maison d'habitation de Sylvianne, Philippe, Andoni eta Patxi.
Nous avons très vite mesuré l'urgence et mis en place diverses aides matérielles et techniques.
Ce qui a pu nous échapper, c'est la fatigue emmagasinée, la stupeur cachée dans les poches, la désorganisation quand tout est sans dessus-dessous et que toute chose à faire prend un temps infini.
Et pour autant le pain est sorti du four tout l'été pour arriver dans nos paniers.

 

Allez, ha... Ca c'est sûr, nous ne sommes pas restés les deux pieds dans les mêmes sabots, la détermination de tous a permis de mettre en place un tas d'idées.
Bien sûr des fois il y a eu  des couacs. Mais regardons tout ce qui a été réalisé :

  • nettoyage du moulin et de la maison encore inhabitable à ce jour.
  • rangement des abords et des bâtiments
  • aide pour la reconstitution des armoires à linge
  • nettoyage  du chantier autour du fournil pour créer par la suite un nouvel espace de vie plus sécurisé.
  • aide à la livraison de manière temporaire pour éviter l'endormissement de ceux qui ne dorment pas toutes les nuits

montage silo lantabatAller à... Du meilleur, c'est l'objectif.

Philippe et Sylvianne sont toujours avec un salarié en arrêt maladie reconduit par petites périodes, ce qui ne permet pas le remplacement de manière aisée. Une salariée temporaire vient d'être embauchée, mais il manque encore 20 heures pour que l'équipe soit au complet.

C'est pour cela que certaines AMAP ont maintenu la possibilité d'assurer certaines livraisons jusqu'à Noël.
Bien sûr Sylvianne et Philippe ne refusent pas ce coup de main mais ils nous font savoir que depuis début novembre, ils ont plus de pêche et qu'ils se savent entourés de bonnes énergies. Ils peuvent assurer la livraison. La biolangerie se remet en ordre de marche, même si certaines blessures ne sont pas encore tout à fait cicatrisées.

 

Ah les AMAP, qu'est ce qu'elles ne nous font pas vivre !

 

ps : si vous souhaitez plus d'information, de précision, n'hésitez pas à nous poser vos questions : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Partager

Le maraîchage bio au Pays Basque

L'inter-AMAP et BLE : une même voix !

Au mois de juillet dernier, B.L.E et l’Inter AMAP Pays- Basque ont donné une conférence de presse commune durant la distribution des AMAP de Quintaou à Anglet.

 

conf presse iapb ble juillet 2014L’objectif de cette conférence de presse était de présenter ensemble l’état des lieux du maraîchage bio en Euskal-Herri, de souligner les attentes et besoins du secteur, et d’interpeller notamment les collectivités territoriales locales pour d’une part qu’elles maintiennent du foncier agricole à destination du maraîchage bio et d’autre part, qu’elles inscrivent le maraîchage bio comme activité économique à développer dans leur politiques publiques. Cette conférence nous a permis de parler d’une même voix entre les producteurs bios et les consommateurs bios et nous allons continuer à renforcer ce partenariat entre les deux structures.

 

Inondations et calamités agricoles

Les inondations du 4 juillet dernier n’ont pas épargné les maraîchers. Des maraîchers situés notam- ment sur Ispoure, Itxassou, Halsou, Ordiarp ont perdu parfois jusqu’à 90% de leur outil de travail.

 

Une visite de la DDTM accompagnée des syndicats et en présence de BLE a eu lieu chez Dominique Zamponi le 10 juillet. Cette visite bien que rapide a permis une fois de plus de rappeler la réalité du maraîchagediversifié, en AB, à savoir peu de reconnaissance, peu d’aides finan- cières spécifiques, dossier calamité agricole globalement pas adapté.
Cette situation est assez « insensée » alors que jamais la demande de légumes bios locaux n’a été aussi forte et jamais il n’y a eu autant de projet d’installation en maraîchage bio sur le territoire.
B.L.E continue donc ce travail « syndical » pour la défense, la reconnaissance et l’accompagnement du maraîchage diversifié notamment en AB. Petite lueur d’espoir, certains maraîchers ont pu pour la 1ère fois bénéficier de la calamité agricole pour 2013. Gageons que ça ne soit qu’un début.

Partager

Kidegünak : La Fête des Associations à Mauléon

Une belle réussite !

Voici quelques photos de la Fête des Associations - Kidegünak - qui a eu lieu vendredi 12 et samedi 13 sept au Jai Alai de Mauléon. 

 
Les Associations de Soule et Haute Soule étaient réunies pour la 2ème année consécutive où l'AMAP était représentée par (Michèle, Coordinatrice et Claudine, Gérante de Contrats).
 
​Ambiance joyeuse et chaleureuse ​au village 'solidaire/humanitaire'. Beaucoup d'échanges  avec les autres associations et visiteurs souletins.
 
kidegunak1
kidegunak2

 

Partager

Appel à chantier solidaire

Chantier post inondation à la Biolangerie des Moulins

Suite à l'inondation du 4 juillet 2014, l'Inter Amap Pays Basque avait ouvert un chantier pour aider au nettoyage du moulin et de la maison attenante. Cette initiative solidaire relayée par d'autres associations a vu plus de quatre vingt personnes venir donner un bon coup de main.
La boue et les encombrants ont été enlevés .

Cependant, l'habitation de Sylvianne et Philippe Iratzoki n'est plus en état de les accueillir.
(grande humidité, fenêtres arrachées....)

 

Déménagement vers Luisenia

Passé le moment de stupeur, Sylvianne et Philippe ont du prendre la décision de changer de lieu d'habitation.
Heureusement, l'endroit qui abrite le fournil un peu plus loin dans Lantabat n'a pas été trop touché par les inondations. Cet endroit qui se nomme Luisenia, a été acheté par Sylvianne et Philippe, il y a 2 ans. Il s'agit d'un ancien hôtel restaurant fermé depuis de très nombreuses années et laissé à l'abandon par les anciens occupants.  Dès l'achat, Sylvianne et Philippe ont installé le laboratoire et le fournil dont ils avaient immédiatement besoin,ainsi qu'une petite chambre & douche sans toucher au reste.

 

La situation actuelle fait qu'il faut réfléchir à intégrer ce lieu.

 

Comme pour tout paysan, la vie de Sylvianne et Philippe va à 100 à l'heure. Ils sont dans la difficulté pour dégager du temps afin d'organiser ce changement.

 

Créer un espace de vie à Luisenia

Aussi, l'Inter-AMAP propose l'idée de mettre un chantier solidaire de préparation de ce lieu.

Il s'agit de vider ce qu'ont laissés les dernier occupants, démonter des cloisons, créer un lieu de stockage pour les affaires récupérées au moulin.

 

Rendez vous  à toutes les bonnes volontés,
les deux derniers week end du mois d'Août 23 24 et 30 31

de 10 heures à 17 heures
Au fournil à Lantabat, au carrefour de la route d'Iholdy et de St Palais ( attention de vérifier la date de réouverture de la route d'Iholdy).

 

Plan d'accès :

https://www.google.fr/maps/place/D508,+64640+Lantabat/@43.2760464,-1.1031002,16z/data=!4m2!3m1!1s0xd56d10fe5fa94c7:0xc64033b559c4e72e?hl=fr

 

luisenia

Vous pouvez arriver aussi en cours de journée, l'important étant d'amener votre pic nic.
Concernant le matériel: gants et lunettes de protection, marteau, masse, pince, couteau à mastic, pied de biche, escabeau 3 marches, corbeille pour porter les gravats, balai, pelle.

 

Un appel à compétences spécifiques pour donner un avis sur la faisabilité des travaux qu'auront à engager Philippe et Sylvianne. ( couvreur, électricien, charpentier, plomblier..)

 

Pour tous renseignements: Isabel Capdeville inter amap pays basque 06 887 444 30

Partager
Lurzaindia
Pour protéger la terre agricole de la spéculation immobilière. L'outil d'chat collectif de terres agricoles au Pays Basque.
Un verger à Urt
Démarré en 2014, participez au chantier de réhabilitation d'un verger à Urt.
Faire un don
Les dons sont les seules ressources permettant à l'Inter-AMAP Pays Basque de mener à bien ses missions.
CIVAM Bio du Pays Basque
Mouvement Inter-Régional des AMAP
Dépositaire de la charte des AMAP, l'Inter-AMAP Pays Basque est membre de Miramap

logosite envie de paysans

Pas de bonne bouffe
sans paysans !

Pegatina-Eusko
Adhérez à l'Eusko et aidez l'Inter-AMAP Pays Basque