Avez-vous entendu parler des copcinel-le-s ?

hpbt9hr9

Il était une fois...
Des gens qui ont décidé de faire par eux même des choix et de s'y tenir.


Vous voyez qui ?

Oui, vous !

 

 

Des gens qui ont décidé qu'une partie de leur alimentation proviendrait des AMAP.

 


C'est une décision prise par chacun ou en famille ou entre copains.

Depuis 10 ans, ce sont plus de 1 000 foyers, qui de manière constante apportent leur aide aux paysans locaux. Et si on compte tous ceux qui sont passés par une aventure AMAP, on triple facilement le chiffre.

Bref, quand on fait les choses à plusieurs, on fait du solide et de l'efficace.

Et en plus on se fait des copains de manière inattendue !
 

Copains de panier mais aussi copain d'idées.

A l'Inter-AMAP, tous ces petits paniers partout, cela nous fait penser à des coccinelles.

Elles arrivent à point nommé dans les champs des maraîchers. On appelle cela des auxiliaires de culture. Elles sont là pour une mission (les pucerons) et quand la période des pucerons est finie, elles repartent sur les mains des enfants.
 

Copain, coccinelles, ça peut devenir Copcinel ou Copcinelle.

Parce que l'Inter-AMAP, c'est un jardin dans lequel certains projets ont besoin d'un coup de main. Un certain nombre de copcinels et de copcinelles sont déjà à l'œuvre. Au fur et à mesure des mois les idées germent et une variété considérable d'activités sont à mener.


C'est pour cela qu'un appel à copcinel-le-s est lancé par l'inter-AMAP Pays Basque. 
L'idée serait de répertorier tous les projets en cours ou à venir, et de préciser les activités à réaliser.

 

Un -e- copcinel-le- pourrait choisir une activité, y participer le temps de sa réalisation et repartir.


Bien évidemment une présentation des tenants et aboutissants de l'Inter-AMAP sera organisée pour que chacun puisse avoir le même niveau d'information.


A tous les copcinel-le-s qui volètent par ci par là, merci pour vos suggestions, quant à cette proposition.


A bientôt ?

 

Partager

Sauvons l'activité de Karol et Fred

L'activité d'une paysanne en AMAP gravement menacée

cocott part 1Karol Laine et son compagnon Fred Mirande sont installés depuis 2008 sur un terrain d'Arraute-Charrite. Producteurs d'oeufs, ils fournissent les AMAP de Saint-Palais, Sauveterre et Morlaas. Leur activité est aujourd'hui gravement menacée. Après rencontre entre AMAP, Inter-AMAP, Lurzaindia et producteurs, voici le message de Karol et Fred que vous pouvez diffuser dans votre entourage.

 

 

" Chers amis consommateurs de nos produits, et membres du réseau des AMAP,

 

nous voilà aujourd'hui confrontés à un gros problème qui, si nous n'y trouvons pas une solution, pourrait s'avérer être le dernier et signifier la fin de notre exploitation agricole !

Le terrain sur lequel est installée l'exploitation et dont nous étions jusqu'à présent locataires est actuellement en balance. En effet, son propriétaire a été mis en liquidation judiciaire.

 

Afin de sauvegarder l'exploitation, nous devons faire l'acquisition du terrain avant qu'il ne soit saisi pour être mis aux enchères !

 

Ces derniers mois, nous avons effectué toutes les démarches nécessaires et nous avons finalement été autorisés à acheter le terrain ! L'achat devait se faire par le biais d'un financement familial (les parents de Fred). Malheureusement, cette possibilité de financement s'est envolé avec une partie de nos espoirs suite au décès de l'un des prêteurs. Le peu d'espoir qu'il nous reste, nous le plaçons aujourd'hui sur les consommateurs et clients qui apprécient la qualité de nos produits et qui veulent continuer à en profiter car nous ne pouvons faire un prêt bancaire actuellement.

 

Nous avons décidé de lancer une souscription auprès de tous nos réseaux de vente.

 

L'objectif est de réunir la somme de 17 000 euros afin de conclure la vente. Le temps nous est compté car le notaire, prêt à signer avant l'été, ne va pas tarder à revenir vers nous. Nous vous sollicitons donc pour ne pas voir notre exploitation et tous les investissements faits ces dernières années réduits à néant et pour nous aider à maintenir l'activité afin de pouvoir continuer à vous proposer nos produits. Il s'agit pour vous, si vous le souhaitez, de nous prêter ou de de nous faire don d'une somme - celle que vous voulez - en complétant le document ci-joint.

 

Si cette souscription de nous permet pas de réunir la somme des 17000 €, l'argent collecté ne sera pas encaissé et nous le restituerons immédiatement à tous les donneurs et/ou prêteurs.
Aidez-nous à sauver nos oeufs, nos poules, nos pintades, nos canards, nos pâtés...
D'avance merci du soutien que vous pourrez nous apporter !

Karol, Fred et les cocottes"

 

>>> Bulletin de souscription à télécharger

 

Pour suivre le dossier :

>>> http://www.cocott-part.fr/

 

contact / Renseignements :

  • Fred Mirande : 06 72 38 46 04 / Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Partager

Valorisation de la laine de brebis locale

Tout se recycle !

laine-2010-002-1b2f803On l'a oublié, il n'y a pas que dans le cochon que tout est bon; dans la brebis aussi.

 

L'inter amap pays basque a été sollicitée pour soutenir l'idée de valoriser de la laine locale.

 

Deux porteurs de projets "Aña et Aitor" ainsi que d'autres acolytes ont réfléchi à l'idée de se rappeler à quoi la laine peut être utile, en quoi elle peut être une richesse pour les paysans.

 

C'est un projet très ambitieux et qui peut se nourrir des savoirs de certains, car les projets peuvent aller de la recherche des les éco matériaux, en passant par l'exposition et se poursuivre sur la réalisation de matelas. Si vous avez des choses à partager sur le sujet, faites le savoir Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. , un petit groupe d'animation sur le sujet pourrait voir le jour.

 

De manière plus pragmatique, Aña et Aitor réalise une étude de marché pour leur projet d'entreprise (iletegia). Il s'agit d'un activité de fabrication artisanale et de commercialisation de matelas, couettes et oreillers, en coton bio, garnis de laine de brebis manex du Pays Basque. Afin de recueillir votr avis sur leur démarche, ils vous invitent remplir le formulaire Enquête sur la valorisation de la laine locale.

 

Pour participer à l'enquête, cliquez sur le lien ci-dessous :
https://docs.google.com/forms/d/16sr13CW0r8K4-x3dAtQkyKpXLYbhB-aGC0oiOklSm3M/viewform?c=0&w=1&usp=mail_form_link

 

Partager

Du vin d'Iroulegi dans les paniers AMAP ?

Une jeune viticultrice se lance dans l'aventure

vin iroulegiAu printemps 2013, quelques membres de l'Inter-AMAP avaient rencontré les 3 soeurs Reca (Oihana, Elorri et Intza) qui ont formé le GAEC Kixka Xilo afin de reprendre l'activité de la ferme familiale Larraldea, à Saint-Just-Ibarre. Si l'activité principale demeure l'élevage et la fabrication de produits laitiers de brebis, Elorri nous avait expliqué son projet d'installation viticole et nous avions convenu de nous recontacter dès qu'elle serait prête.

 

Ainsi, après 2 années consacrées au montage du projet et à l'installation du vignoble, la première mise en bouteilles a eu lieu au mois d'avril 2015 !


Une très belle première récolte, pourtant pas épargnée par les terribles intempéries de juillet 2014 puisque la vigne a été victime d'éboulements et de glissements de terrain. Conséquence, sur les 200 hectolitres prévus en situation normale, seuls une centaine d'hectolitres ont pu être mis en bouteille.
Du blanc et du rosé qui, selon les dire d'Elorri, bénéficient d'un très bon millésime.

 

vin iroulegi 2Il est à noter qu'Elorri a choisi dès le départ d'installer le vignoble en bio (3 ans de conversion) et qu'elle souhaite commercialiser son vin au maximum par- l'intermédiaire de circuits courts. Elle est également en train de mettre en place une cave de dégustation à Ispoure.

 

  • L'Inter-AMAP a prévu de rencontrer Elorri afin d'effectuer une visite du vignoble entre la mi-mai et la mi-juin. Si des personnes sont intéressées par cette visite, elles peuvent nous le signaler :
    Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. / 06 51 29 48 17

 

  • Les AMAP qui sont intéressées par l'introduction de ce produit dans leur groupe peuvent également contacter directement Elorri Reca : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. / 06 86 56 66 94

 

Partager

Visite chez Elsa et Antoine

 De nouveaux maraîchers à Saint-Pée-sur-Nivelle

C'est par un dimanche matin printanier, quoiqu'un peu venteux, qu'un groupe de personnes s'est rendu chez Antoine Ducoulombier et sa compagne Elsa Pont-Huc afin d'établir la fermoscopie de leur activité.

 

Elsa et Antoine sont installés à Saint-Pée depuis 1 an et vont garnir les paniers de la future AMAP de Bidart (l'AMAP Kirolak) à partir du mois de Juillet.

 

Après deux réunions d'information en présence de l'Inter-AMAP Pays Basque, il a été convenu d'effectuer cette visite afin de bien connaître le lieu et les projets d'Elsa et Antoine.

 

Si vous êtes intéressés par cette nouvelle AMAP, vous pouvez prendre contact avec :

Cécile Barris

06 71 79 94 14

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Partager
Lurzaindia
Pour protéger la terre agricole de la spéculation immobilière. L'outil d'chat collectif de terres agricoles au Pays Basque.
Un verger à Urt
Démarré en 2014, participez au chantier de réhabilitation d'un verger à Urt.
Faire un don
Les dons sont les seules ressources permettant à l'Inter-AMAP Pays Basque de mener à bien ses missions.
CIVAM Bio du Pays Basque
Mouvement Inter-Régional des AMAP
Dépositaire de la charte des AMAP, l'Inter-AMAP Pays Basque est membre de Miramap

logosite envie de paysans

Pas de bonne bouffe
sans paysans !

Pegatina-Eusko
Adhérez à l'Eusko et aidez l'Inter-AMAP Pays Basque