Barcus, Domezain, Gabat : Une caisse de solidarité pour les trois fermes

banniere-solidarité

Suite de l'affaire « non à l'abattage des cheptels sains »

Nous en sommes à l'épisode où les cheptels sains des trois fermes ont été épargnés de l'abattage automatique.

Abattre aurait donné droit à une indemnisation de la part de l'État (estimation pour la ferme de Domezain : 26 000 €), mais garder le cheptel en vie impose de prouver qu'il reste sain par le biais d'analyses sanitaires régulières qui, elles, ne sont pas prises en charge par l'État (estimation pour la ferme de Domezain : 5 400 €).

 

Cela signifie que, d'une part cette décision de sauvegarder les cheptels fait faire des économies à l'État (donc à nous), mais que, d'autre part, l'État ne semble pas s'en rappeler !

 

L'Inter-AMAP Pays Basque poursuit son soutien à la décision de ne « pas tuer pour rien » et reste solidaire de la situation vécue dans les trois fermes.

 

La totalité des analyses est estimée à 20 000 € !

 

Une caisse de solidarité est ouverte pour aider au paiement des analyses. Tous ceux qui souhaitent apporter leur contribution peuvent :

 

Résister c'est exister ! Alors exprimez votre détermination à pouvoir choisir votre alimentation en maintenant des pratiques agricoles soucieuses de l'environnent, du bien-être animal et de l'être humain.

 

D'avance merci à tous !

 

Partager
Lurzaindia
Pour protéger la terre agricole de la spéculation immobilière. L'outil d'chat collectif de terres agricoles au Pays Basque.
Un verger à Urt
Démarré en 2014, participez au chantier de réhabilitation d'un verger à Urt.
Faire un don
Les dons sont les seules ressources permettant à l'Inter-AMAP Pays Basque de mener à bien ses missions.
CIVAM Bio du Pays Basque
Mouvement Inter-Régional des AMAP
Dépositaire de la charte des AMAP, l'Inter-AMAP Pays Basque est membre de Miramap

logosite envie de paysans

Pas de bonne bouffe
sans paysans !

Pegatina-Eusko
Adhérez à l'Eusko et aidez l'Inter-AMAP Pays Basque